Voyage à vélo couché de 1 an à la découverte des agricultures et alimentations de la Mongolie, Chine, Kirgiztan, Ouzbekistan, Turkmenistan, Iran, Arménie, Géorgie, Turquie, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Slovaquie, Autriche, Allemagne, France, découverte, vélo, couché, bent, cyclotourisme, cyclo

Accueil
"La vie est un voyage, il suffit d'être prêt pour que l'occasion se présente" [proverbe mongol]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Recevoir la newsletter :
 
 
 
   
   
   

Les motivations


Une parenthèse dans la vie d'européen

Ne nous cachons pas derrière un quelconque alibi, cette aventure est avant tout une démarche personnelle, à deux, mûrement réfléchie. Nous cherchons par le biais de ce projet à quitter pour un « instant » les automatismes du quotidien bien réglé et confortable que nous connaissons en Europe. Cet « instant », nous ne l'envisageons pas comme une cassure mais comme une prise de recul. Ce n'est pas un rejet du mode de vie occidental, au contraire, c'est aussi un moyen de mieux l'apprécier.

Finalement, réaliser ce projet, c'est aussi ne pas regretter d'être passé à côté de quelque chose dont nous rêvons.


  Les agricultures et alimentations

Nous profiterons de cette année pour approfondir les facettes de l'agriculture et de l'alimentation des pays traversés. Ce sont des thèmes qui nous tiennent à cœur de part leur universalité et leur nécessité. Chaque pays a son histoire agricole, son climat et ses paysages qui façonnent l'agriculture et la vie de ses paysans et qui influent les façons de manger.

L'agriculture est présente dans tous pays, sous diverses formes, plus ou moins visible. Et c'est pourquoi nous voyons également ces thèmes comme une formidable porte d'entrée sur les cultures, les religions, le rôle des hommes et des femmes, ou encore la place des enfants des régions que nous visiterons.

Les grandes steppes mongoles ne sont pas propices aux grandes cultures… mais le nomadisme y est très présent. A l'inverse, l'Ouzbékistan est, avec ses vallées fertiles de l'est, un des tous premiers pays producteur de coton au monde. Et si, dans certains pays européens, l'agriculture vivrière persiste encore avec ses vieilles techniques et outils, c'est en France un sujet pour éco-musées !


 
Source : FAO Media Archive

  L'aspect sportif

Enfin, la décision de partir à vélo n'était finalement pas un choix, c'était une évidence. Le vélo et le sport font partie de notre hygiène de vie, alors pourquoi s'en priver pendant 1 an ? Le vélo nous permettra de bouger à notre rythme en ayant le sentiment d'avoir mérité chaque rencontre, chaque point de vue, chaque descente !

Bien sûr, nous savons que ce choix n'est pas anodin ; il y aura des moments difficiles où le corps ne voudra plus suivre, où les jambes seront lourdes. Mais nous savons aussi que ce choix nous poussera à puiser des ressources dans notre couple, à se porter l'un l'autre. Et le hasard des rencontres nous apportera réconfort et chaleur pour reposer les organismes. Car notre projet ne sera pas possible sans les gens qui nous ouvriront leur porte et leur cœur.

 
 
Nos motivations :
 
...

Au déTour du Monde - © 2004-2017 | Crédits | Liens | Nous contacter |